nouvel article dans La Mayenne, archéologie, histoire 2018

Un nouvel article est à votre disposition dans notre revue en ligne La Mayenne, archéologie, histoire, volume 2018. C’est le résultat d’un travail mené, à l’initiative de l’association « Les Amis du patrimoine de Bouchamps », par des membres de la SAHM et des chercheurs à l’Inventaire : Gervais Barré, Christian Davy, Nicolas Foisneau et Jacques Naveau :

Phasage de l’église de Bouchamps-lès-Craon.

A (7a)L’église de Bouchamps-lès-Craon appartient à la catégorie des édifices auxquels le 19e siècle a voulu donner un aspect homogène et « achevé » par des reprises et des compléments architecturaux et par la réalisation d’un décor général. Malgré les obstacles que cela oppose à l’observation des maçonneries, l’analyse du monument permet de distinguer dix phases de transformation entre le 12e et le 19e siècle. Cette étude montre une fois de plus l’apport essentiel de l’examen des charpentes pour comprendre l’évolution d’un bâtiment et le grand intérêt des datations que permet la dendrochronologie.

 

On peut lire, télécharger ou imprimer librement les articles de La Mayenne, archéologie, histoire de deux façons :

  • par le site Internet de la SAHM : sahm53.fr (onglet « Revue en ligne ») ;
  • par le site des Archives départementales (lamayenne.fr/fr/Archives53/Archives-en-ligne), onglet « Textes en ligne » puis « La Mayenne, archéologie, histoire ».

Nouveau sur le site – Les dernières pages que vous pouvez consulter

Juillet – Août 2018 Marquages sur toitures                                                          PATRIMOINE – GROUPE D’INVENTAIRE DU PATRIMOINE

Juin 2018 – Inscriptions et Millésimes                                                                  PATRIMOINE – GROUPE D’INVENTAIRE DU PATRIMOINE

Mai 2018 – Retables de chapelles                                                                            PATRIMOINE – GROUPE D’INVENTAIRE DU PATRIMOINE

Excursion du 27 mai – Saint-Denis du Maine et Arquenay                               ACTIVITES – 2018

REVUE EN LIGNE : DERNIERS ARTICLES PARUS

Les derniers articles de notre revue en ligne La Mayenne, archéologie, histoire pour l’année 2018 sont à votre disposition :

Rappelons que l’on peut lire, télécharger ou imprimer librement les articles de La Mayenne, archéologie, histoire de deux façons :

  • par le site Internet de la SAHM : sahm53.fr (onglet « Revue en ligne ») ;
  • par le site des Archives départementales (lamayenne.fr/fr/Archives53/Archives-en-ligne), onglet « Textes en ligne » puis « La Mayenne, archéologie, histoire ».

PARUTION DU LIVRE : « les châteaux du moyen-âge en mayenne »

Couverture - Les chateaux du moyen-age en MayenneLa Mayenne est souvent présentée comme le premier département français pour le nombre de châteaux habités. Profondément ancrés dans le paysage, ils symbolisent la réussite des élites et leur investissement dans le foncier, notamment aux 18e et 19e siècles.

 

 

 

 

 

L’héritage laissé par le Moyen Âge semble, au premier abord, plus discret. Pourtant, les châteaux construits à cette époque marquent durablement de leur empreinte aussi bien le territoire que l’imaginaire collectif. Mayenne, Sainte-Suzanne, Laval, Lassay-les-Châteaux et bien d’autres sites encore offrent la possibilité d’un voyage dépaysant dans l’intimité d’une période de l’Histoire, dont la vision est aujourd’hui en grande partie renouvelée.

C’est ce riche patrimoine que nous vous invitons à (re)découvrir à travers ces quelques pages servies par une iconographie originale et abondante.

Plus de détails en cliquant ici : Chateaux MA Mayenne_mailing général_sommaire et extrait

Bon de commande : BON-DE-COMMANDE-châteaux MA Mayenne-V2

Contribution de la SAHM à la préparation du PLUI du pays de Laval

La protection du patrimoine bâti dans les plans locaux d’urbanisme intercommunaux (PLUI) ; une contribution de la SAHM pour le pays de Laval. A. Guéguen.

 

Patrimoine de la commune d'Ahuillé

Commune d'Argentré

Toutes les communautés de communes de la Mayenne se sont engagées dans la réalisation d’un PLUI qui se substituera aux documents d’urbanisme communaux. La phase de diagnostic est réalisée. Un projet d’aménagement et de développement durables décline la stratégie politique d’aménagement. Dans les multiples orientations retenues par les élus, le patrimoine remarquable et le patrimoine ordinaire sont pris en compte et constituent un enjeu à l’attractivité du territoire au même titre que le patrimoine naturel et paysager. Mais s’il n’est pas répertorié, connu dans le détail ou ne bénéficie pas d’une mesure de protection, il peut très bien être détruit, dénaturé, transformé.

Prenons l’exemple d’une maison du 15e s. ou du 16e s. avec un toit qui la caractérise, des éléments remarquables de façade, de belles ouvertures. On comprend qu’un habitant souhaite y vivre confortablement. Il bénéficiera même d’aides publiques pour en améliorer les qualités énergétiques. Mais qu’en est-il alors pour la qualité architecturale et le respect historique du bâti qui fait l’attrait de nos villes, villages, hameaux et lieux dits ?

commune d'Argentré

 

La SAHM prépare actuellement un ouvrage sur l’histoire et le patrimoine du Pays de Laval. Le groupe d’inventaire mène l’enquête depuis plus d’un an pour répertorier tous les éléments du patrimoine qu’on peut facilement observer et admirer dans quinze communes de l’agglomération hors Laval. Nos résultats seront connus de tous les acheteurs du livre en 2018 et enthousiasmera, nous l’espérons, tous nos adhérents.Châlons du Maine 02

En attendant, et sans perdre de temps, nous avons transmis nos données historiques et patrimoniales au service urbanisme de l’agglomération de Laval ; à charge pour lui de donner des prescriptions pour les contraintes d’urbanisme, les modifications de façade… qui s’imposeront jusqu’en 2030.

Sauvegarder le patrimoine, c’est un enjeu. Notre contribution est de l’inventorier, de le comprendre en étudiant son évolution historique et architecturale et enfin d’en partager la connaissance pour le valoriser par une présentation respectueuse du passé.

Photos : M. Fleury, J. Poujade.