Nouvel article dans La Mayenne, archéologie, histoire

Nous avons le plaisir de vous annoncer qu’un troisième article est désormais à votre disposition dans le volume 2021 de notre revue en ligne La Mayenne, Archéologie, Histoire.

  • Le mobilier de l’allée couverte de la Tardivière à Ernée (Mayenne) : relecture et perspectives
    par Gwenolé KERDIVEL et Gwenaëlle HAMON

Un travail d’inventaire du Musée municipal d’Ernée a permis la redécouverte du mobilier de
l’allée couverte de la Tardivière sur cette même commune. Ce dernier est composé d’un assemblage
lithique comprenant des lames de haches en silex provenant des sources normandes et en dolérite
potentiellement locale. Le petit outillage est surtout sur support laminaire débité à la percussion
indirecte. Les outils retouchés consistent en deux grattoirs en bout de lame, un perçoir et un racloir.
Les supports portent des traces d’utilisation. Deux ensembles céramiques ont pu être distingués. L’un,
du Néolithique récent comprend quelques fonds plats et bords montrant des caractéristiques typo
technologiques mises en évidence pour cette période en France d ans le Centre Nord, l’Ouest et le
Centre Ouest . Deux individus, dont un gobelet campaniforme du standard à décor de bandes de lignes
imprimées au peigne, complètent cet ensemble.-J.N.

 

Rappel des deux articles déjà parus en 2021 :

Le premier article constitue la première partie d’une étude que Christian Davy a réalisée sous le titre :

  • Les peintures murales nouvellement restaurées du chœur et du transept de Saint-Jean-Baptiste de Château-Gontier.

La restauration de l’église prieurale Saint-Jean-Baptiste de Château-Gontier s’est achevée en 2019. Ce chantier étalé sur plusieurs années a concerné l’architecture extérieure et intérieure de l’édifice, ainsi que les peintures murales conservées dans le chœur et la nef. Le décor peint dans le transept et l’abside à la fin du 11e siècle a retrouvé une lisibilité malgré sa grande usure. L’occasion est donnée de réexaminer ce précieux témoin de la pensée romane de la manière la plus exhaustive possible. L’article va tenter de le faire en trois étapes. La première s’intéresse à la documentation iconographique disponible dans les fonds publics et locaux ; la deuxième s’attache à la description clinique des scènes du décor historié et des motifs ornementaux qui l’accompagnent ; enfin, la troisième est consacrée à la définition du programme qui préside au choix et à l’organisation des images. Du fait de l’ampleur de cet article, sa publication est effectuée en trois livraisons correspondant aux trois chapitres qui viennent d’être évoqués.

Il y aura donc une suite et nous nous en réjouissons, connaissant la compétence de l’auteur dont la SAHM a eu le bonheur de publier la thèse en 1999 sous le titre La peinture murale romane dans les Pays de la Loire, l’indicible et le ruban plissé.

Le second article, dû à Denis Messager, est extrait d’un important travail qu’il vient de réaliser sur la Chouannerie et est intitulé :

  • L’émeute du 15 août 1792 à Saint-Ouën-des-Toits : un paysan surnommé Jean Chouan sort de l’ombre

Le 15 août 1792, l’émeute qui éclate à Saint-Ouën-des-Toits est l’une des mieux documentées de celles qui eurent lieu en Mayenne ce jour-là, à l’occasion d’une levée d’hommes pour l’armée des frontières. Le nom de Jean Cottereau dit Jean Chouan y apparaît pour la première fois en tant que rebelle. Il s’agit d’une révolte contre la conscription et les patriotes locaux ; mais les propos tenus par les émeutiers vont cependant plus loin qu’une simple réaction contre la conscription et annoncent des lendemains préoccupants pour les révolutionnaires.

Ces articles sont à votre disposition à partir du site Internet de la SAHM (www.sahm53.fr) ou de celui des Archives départementales de la Mayenne (https://archives.lamayenne.fr) / page d’accueil / découvrir / revue La Mayenne, archéologie, histoire / toutes les publications.

VIENT DE PARAITRE

Sous la direction de Stéphan HINGUANT et de Rozenn COLLETER

Le Solutréen de la vallée de l’Erve (Mayenne). Dix ans de recherche dans la grotte Rochefort.

Paris, Société préhistorique française, 2020 (Mémoires de la SPF n° 67), 442 p., 432 fig.

Ce livre est de ceux qui marquent une étape dans l’avancée de la science, pas seulement au niveau d’un département. Les recherches entreprises par les auteurs sur le site de Saulges en 1999 les ont conduits rapidement à privilégier la grotte Rochefort en raison de son exceptionnel potentiel archéologique, en grande partie épargné par les fouilles brouillonnes et destructrices du 19e siècle. Des conditions naturelles particulières – une vaste salle d’accès facile et protégée du froid, le dépôt d’un épais remplissage argileux par le ruissellement lors d’une période de réchauffement à la fin du Paléolithique – expliquent la présence et la conservation d’un riche niveau archéologique datant du Solutréen.

La culture solutréenne s’est développée au maximum des glaciations du Quaternaire, il y a entre 22 000 et 17 000 ans. Elle est présente spécialement dans la péninsule ibérique et au sud de la Loire, Saulges en constituant l’extrême avancée septentrionale selon les connaissances actuelles. Le livre ne se contente pas, comme autrefois, de décrire des outils en pierre taillée. Il cherche à reconstituer, par les méthodes modernes d’analyse de traces variées, le mode de vie, les problèmes auxquels étaient confrontés ces humains, le sens même du choix de cette grotte. L’art est présent, en particulier grâce à la découverte d’un remarquable ensemble de 108 plaquettes de grès gravées.

Les témoignages les plus représentatifs pourront être (re)découverts au Musée de Préhistoire de Saulges. En attendant, ayons conscience que ce livre appartient aux publications récentes majeures qui ne se contentent pas de rabâcher des visions du passé périmées et qui renouvellent véritablement la connaissance en Mayenne. – J.N.

Nouvelle publication : Ambrières et Cigné, entre Maine et Normandie

Ambrières Publication Couverure 1Cette publication reprend le format et le schéma des précédents guides, avec 126 pages de textes et notices, plans et cartes ainsi que plus de 250 photos couleur, centrés sur l’histoire et le patrimoine du territoire d’Ambrières et de Cigné.

. L’ouvrage a été réalisé au terme d’une enquête de terrain systématique sur le patrimoine accessible, ou au moins visible de l’espace public, dans la ville d’Ambrières, le bourg de Cigné et l’ensemble de l’espace rural de la commune. Sa préparation a nécessité une recherche d’archives publiques et privées, ainsi que l’exploitation de découvertes anciennes et récentes.

La publication qui est vendue 12 €, est disponible à Ambrières (office du tourisme, bar PMU, accueil du camping des Vaux), au local de la SAHM (mardi, mercredi et jeudi de 9h à 12h) mais aussi à Laval (Cultura, magasins Leclerc, librairies).

L’écriture de ce livre s’est accompagnée de la production d’un dépliant en 4 volets et quadrichromie. Une face propose un parcours dans la ville d’Ambrières accompagné de 24 courtes notices et de quelques photos.

Sur l’autre face, le bourg de Cigné est parcouru en 16 notices.

Ce document est essentiellement diffusé dans les offices du tourisme sur le territoire du Bocage Mayennais

Voir détails sur ce site au chapitre « PUBLICATIONS – ouvrages édités depuis 2009 ».

– Programme des activités 2021

Prévisions d’activité en 2021 (modificatif au 25 /02/2021)

Ces prévisions d’activités sont susceptibles de reports ou d’annulations selon les contraintes sanitaires en vigueur

Certaines activités sont également susceptibles de se rajouter (Fête du livre à Ste Suzanne, 27 juin Journée du patrimoine de pays et des moulins, Fête de l’histoire UCO, etc.…).

  • 13 mars. Conférence. Gérard Morteveille : de la paroi de pierre à la feuille de papier : du dessin à l’écriture.
  • 10 avril. Conférence. Hervé Gérolami, François Pyrard.
  • 2 mai. Participation au Livre en fête aux halles de Saint-Denis-d’Anjou.
  • 22 mai. Conférence. Gérard Morteveille, La route du papier : de l’Asie à l’Europe, un secret de fabrique bien gardé. Conférence au château de Sainte-Suzanne suivie de la visite de l’exposition Architectures de papier, au moulin à papier ou du musée de l’Auditoire
  • Dimanche 30 mai, excursion SAHM. Découverte du patrimoine de Villevêque (49).
  • 12 juin. Conférence. Laurine Quetin, M.-P.-G. de Chabanon, un amateur ou un connaisseur au siècle des Lumières ?
  • Dimanche 27 juin, excursion SAHM. La Charnie ; Bouillé et St Nicolas-en-Charnie.
  • 3 juillet. Conférence. Anne Bocquet, L’actualité archéologique en Mayenne.
  • 11 septembre. Conférence. Alain Valais, Les églises rurales du premier Moyen Âge (V-XI siècle) dans l’ancien diocèse du Mans et ses confins.
  • Dimanche 26 sept, excursion SAHM. Gennes-sur-Seiche (35).
  • 9 octobre. Conférence. Jean-Pierre Dadoune, Ambroise Paré.
  • Dimanche 24 octobre, excursion SAHM. Saint-Germain-de-l’Hommel.
  • 20 novembre. Conférence. Le patrimoine du canton de Lassay par Marion Seure.

PUBLICATION récente : LAVAL AGGLOMÉRATION, HISTOIRE ET PATRIMOINE

Paru récemment :

Laval Agglomération, histoire et patrimoine

Couverture 1ère

La Société d’Archéologie et d’Histoire de la Mayenne publie sous ce titre un livre au format « guide Michelin » comprenant 368 pages, 616 photos, 39 plans.

Ce livre raconte l’histoire et présente le patrimoine de chacune des 34 communes et de l’agglomération depuis les temps les plus anciens. Il s’adresse en priorité aux habitants eux-mêmes, mais aussi aux visiteurs de passage et à tous les curieux de l’histoire.

Fruit d’une enquête de terrain et de recherches dans les archives, il signale pour la première fois beaucoup d’éléments de patrimoine. Il propose des parcours de découverte dans chaque commune et dans l’ensemble du territoire.

C’est un moyen pour chacun de mieux connaître son milieu de vie, de découvrir, à côté des monuments réputés, tout un patrimoine modeste mais de qualité, d’apprendre à regarder et à apprécier.

Prix : 20 €.

En vente dans les grands magasins, les librairies et au siège de la SAHM, 16 rue du Centre, 53810 Changé (02 43 53 64 55 – histoire-archeo53@wanadoo.fr).

 

Les expositions

Les deux expositions

  • LES CHAPELLES DE LA MAYENNE : Sauvegarder et valoriser un patrimoine.

 Panneau expo chapelles

  • EN MAYENNE, LE TEMPS EST SOUS NOS YEUX !

Panneau expo patrimoine

… peuvent désormais être empruntées gratuitement.

Reportez-vous à l’onglet « PATRIMOINE » pour consulter les conditions d’emprunt.