ASSEMBLEE GENERALE 2016

– Compte rendu de l’assemblée générale 2016 –

L’assemblée générale ordinaire 2016 s’est tenue dans la salle des fêtes d’Entrammes le samedi 28 janvier 2017. La Société a tout d’abord été accueillie au cimetière par des membres de l’association Interamnes pour une courte visite. Cette déambulation a permis de découvrir un lieu chargé d’histoire et d’anecdotes. Elle a aussi permis de mesurer l’enthousiasme et le travail accompli par l’association locale.

Comme prévu, à 15 heures, 73 participants de la SAHM et invités se sont retrouvés pour cette assemblée générale qui a donc compté 68 votants. 33 pouvoirs conformes sont parvenus dans les délais au secrétariat.

  • La première intervention a été celle de M. Loïc Broussey, maire de Châlons-du-Maine et d’Alain Guéguen à propos de l’église de Châlons-du-Maine, son histoire, sa place dans la commune et les recherches qui y sont actuellement menées.
  • Daniel Rousseau est ensuite venu évoquer l’ancienne procession de Champéon. Cette évocation d’un parcours pédestre de 22 kilomètres a été l’occasion de proposer de refaire ce circuit dans l’esprit des randonnées patrimoine des années précédentes.

 

  • Le rapport moral a été présenté par Monique Guéguen, co-présidente.

Depuis les années 2000, la tendance naturelle de nos rapports d’orientation est au pessimisme. Des problèmes, les uns après les autres, sont devenus récurrents au cours des années, finissant par créer quelques inquiétudes. Effectivement, aujourd’hui, nous sommes inquiets par ce qui perdure : adhérents négligents et volatils, manque d’auteurs, coûts d’édition qui ne cessent d’augmenter, subventions qui frôlent le zéro.

Cependant nous sommes toujours là, presque 140 ans après la création de notre Commission, toujours prêtes à valoriser l’histoire et le patrimoine de notre département. Notre optimisme est réel. Nous n’avons pas de raisons d’être mécontents. Nos activités n’ont jamais été aussi nombreuses et aussi variées, beaucoup de projets sont en route, le local de Changé est devenu un lieu de rencontres, notre collaboration avec les communes, les associations, les propriétaires est en pleine croissance et nous sommes de plus en plus sur le terrain….

Nous nous interrogeons, nous voulons nous adapter à l’évolution de la société., nous avons confiance en l’avenir et ne désirons pas restés figés dans une époque. Parmi nos réflexions, la plus nécessaire à mener rapidement est celle du bénévolat qui est en pleine mutation. Qu’attend l’association de ses bénévoles et qu’attend le bénévole de l’association ? Les jeunes générations n’ont plus la même approche associative que leurs aînés. Leur démarche d’engagement est plus ponctuelle, plus informelle, plus individualiste mais ils sont prêts à jouer un rôle dans un moment donné. Le plaisir devient le moteur prédominant. Le bénévole retraité est plus un militant ancré, attaché à une cause globale. Ces différentes aspirations doivent pouvoir se concilier dans notre vie associative à condition que chaque personne bénévole qui s’engage, ait envie d’être un acteur sur des bases clairement exprimées.

 

  • Le rapport d’orientation a été présenté par Jacques Naveau, co-président.

Pour être efficace, un rapport d’orientation de doit pas multiplier les objectifs. Celui qui nous paraît prioritaire en 2017 est l’entrée au conseil d’administration de membres prêts à s’engager pleinement et acceptant donc l’éventualité d’entrer à un moment ou un autre dans le bureau. Les administrateurs actuels ne sont pas éternels. En augmentant le nombre d’administrateurs actifs, on permet une rotation, on allège la charge de chacun, on assure la pérennité de l’association et on augmente la disponibilité du bureau au service des adhérents.

Un second objectif, à un peu plus long terme, est de renforcer l’équipe Internet, à la fois de compétences techniques et de personnes s’engageant dans les tâches d’édition, dans le but de constituer un site important et bien référencé qui soit une base de ressources essentielles sur l’histoire et le patrimoine de la Mayenne.

Le rapport moral et le rapport d’orientation sont adoptés à l’unanimité.

 

  • Le conseil d’administration est ensuite renouvelé par la réélection des membres sortants (David Foisneau, Alain Guéguen et Joël Poujade) et par l’entrée de deux nouvelles administratrices faisant acte de bénévolat, Claudine Rivet et Flavienne Norgeot.
  • Gervais Barré a ensuite évoqué l’intervention de la Société dans le sauvetage d’un élément devenu rare du petit patrimoine mayennais. Menacée de démolition, cette maison de cantonnier a été démontée et remontée à l’identique quelques mètres plus en arrière, au cours d’une opération de rectification de la chaussée.  Cf. Bulletin SAHM/Images du patrimoine, janvier 2017.

 

  • Le rapport d’activités 2016 suivi des prévisions 2017 a été présenté par Joël Poujade, co-président.

Les activités 2016 ont été nombreuses, que ce soient les conférences et excursions traditionnelles, les prestations pouvant apporter quelques subsides à la Société, celles destinées à la faire connaître, les échanges et enfin les activités propres à la commission d’inventaire du patrimoine.

  • Prévisions d’activités 2017. Un programme a été donné sous réserve de modifications.

 

  • Jacques Naveau et Gervais Barré ont présenté une action de la SAHM en 2016 : étude de l’église de Châtillon-sur-Colmont.

Avec l’aide de chercheurs locaux comme Madame Campagne et de Nicolas Foisneau (service du patrimoine du Conseil départemental), la SAHM s’est penchée sur le cas de l’église de Châtillon-sur-Colmont, édifice au premier abord difficile à dater. À la surprise générale, les informations se sont multipliées, tant par l’analyse des archives que par l’examen des maçonneries et des charpentes. À l’heure actuelle, on en arrive à distinguer dix phases principales de travaux assez bien situées dans le temps, et ce résultat doit être précisé par une étude dendrochronologique en cours.

La première phase remonte à l’époque romane qui a laissé des traces auparavant méconnues. Dès ce moment-là, il s’agissait d’une église à transept, ce qui n’est pas courant dans l’espace rural en Mayenne. Mais le principal ensemble de travaux se déroule aux 16e et 17e siècles, période pendant laquelle l’édifice acquiert l’essentiel de son volume actuel. En fin de compte, l’église de Châtillon est en passe de devenir l’une de celles dont on suivra avec le plus de précision la progressive transformation.

Le résultat de ce travail fera l’objet d’un article, déjà bien avancé, dans la revue en ligne de la SAHM La Mayenne, archéologie, histoire.

 

  • Rapport financier présenté par Agnès Gomez, trésorière et Gervais Barré, trésorier adjoint.

Le détail du bilan financier est consultable par les adhérents au siège de l’association.

Suite aux votes, rapport financier et maintien du montant de la cotisation sont approuvés à l’unanimité.

Rappel : Cotisation individuelle :  37 €
Cotisation familiale       :  40 €
Cotisation étudiant 1ère année    :   0 €
2ème année :   10 €

 

  • Les activités et manifestations à l’occasion de la commémoration du centenaire du décès de l’abbé Angot ont été présentées par Gaston Chérel.

 

AG 2017 (18)

Les commentaires sont clos.