Mai

Actualités : ça se passe en Mayenne ou ailleurs

Rubrique proposée par Stéphane Hiland et complétée par Bertrand Béranger

Mai 2014 

Bas-relief du 15e siècle provenant peut-être de l’abbaye de Bellebranche. Église de Bouessay.

Photo : J. Poujade.

Vue vers le nord de la coupe de la fosse F33.

Photos : auteurs.

Des nouvelles de La Mayenne, archéologie, histoire

La mise en ligne des deux premiers articles de La Mayenne, archéologie, histoire pour 2014 est désormais effective. Il s’agit des études suivantes :

René Despert, Les sépultures familiales de l’abbaye cistercienne de Bellebranche (Mayenne). L’abbaye cistercienne de Bellebranche à Saint-Brice (Mayenne) a servi de nécropole aux familles de ses fondateurs, les seigneurs de Sablé et de Château-Gontier, ainsi qu’à d’autres bienfaiteurs. Il ne subsiste aucune trace de ces tombes, en-dehors peut-être d’un fragment lapidaire conservé dans l’église de Bouessay. Cette étude inventorie les témoignages anciens et les attributions de sépulture et précise, quand c’est possible, les modalités d’inhumation.

Antoine Guicheteau, Ludovic Schmitt et Julien Villevieille, La Morandière, un habitat médiéval à Saint-Berthevin.C’est à l’occasion d’un diagnostic prescrit avant l’installation d’une base de travaux dans le cadre de la ligne à grande vitesse Le Mans-Rennes que le site de la Morandière à Saint-Berthevin a été découvert en 2011. Il se matérialise par une série de creusements qui constituent un ensemble formant un petit établissement agricole médiéval. Il s’intègre dans le corpus de sites du second Moyen Âge évalués et/ou fouillés ces dernières années dans le Maine.

Vous pouvez accéder à ces articles, ainsi qu’à ceux des années antérieures, par le site Internet de la SAHM, rubrique « Revue en ligne »

Vous pouvez également imprimer ces articles ou les télécharger sur votre ordinateur en cliquant sur l’un des boutons prévus à cet effet.

A noter : dans la rubrique « Publication » les tables générales des revues de 1978 à aujourd’hui.

 

On nous signale : Sainte-Suzanne – Un territoire remarquable en Mayenne

Collection Cahiers du Patrimoine, nº 106, 384 pages, 30 €.

« Consacré à la petite ville mayennaise de Sainte-Suzanne et aux communes qui l’environnent, le 106e « Cahier du Patrimoine » offre une synthèse inédite sur un riche patrimoine qui n’est trop souvent abordé qu’à travers l’évocation de la résistance victorieuse de la forteresse face aux troupes de Guillaume le Conquérant.

Issu d’une étude d’inventaire topographique, il révèle la densité insoupçonnée de l’architecture médiévale, tant militaire ou religieuse qu’aristocratique ou agricole. Il rend compte dans la longue durée de la permanence de l’architecture des fermes, par-delà la révolution agricole du XIXe siècle. Il met aussi en évidence une activité artisanale et industrielle basée sur l’utilisation de l’eau et l’exploitation de la forêt, du minerai de fer et du charbon jusqu’à l’aube du XIXe siècle.

Abordant également le décor des églises, le livre fait, pour la première fois, un point sur la foisonnante production des ateliers de sculpture d’Évron. Il montre aussi l’attachement local à cet art, qu’illustre la nombreuse et remarquable statuaire en terre cuite qui ornait les retables lavallois construits après le concile de Trente ».

 

Alleaume, père et fils : lumière sur une famille d’artistes Exposition aux Archives départementales de la Mayenne, 6 place des Archives, Laval.

Du 28 avril au 29 août 2014.

Horaires d’ouverture : 9h – 17h du lundi au vendredi.

Entrée libre.

D’origine angevine, la famille Alleaume a donné à la Mayenne deux acteurs de la scène artistique locale de la première moitié du XXe siècle : Auguste et Ludovic Alleaume. Leur père, Auguste Symphorien, horloger et créateur, est le concepteur de l’horloge astronomique du Musée des sciences de Laval.

De 1893 à 1937, Auguste Alleaume, peintre verrier, dirige le seul atelier de vitrail présent dans le département, à une époque où près de la moitié des églises de la Mayenne sont agrandies ou entièrement rebâties. Les vitraux conçus et réalisés par Auguste Alleaume sont encore visibles aujourd’hui dans de très nombreuses églises du département. Son frère Ludovic, artiste peintre installé à Paris, le seconde régulièrement dans la réalisation des vitraux et participe à la décoration de plusieurs édifices en Mayenne.

La connaissance des œuvres d’Auguste et Ludovic Alleaume a été récemment approfondie, notamment grâce à l’étude des archives familiales confiées aux Archives départementales de la Mayenne en 2008. Ce fonds complète les dessins et archives d’atelier remis au musée du Vieux-Château de Laval il y a une trentaine d’année.

 

Les Archives départementales de la Mayenne vous proposent de découvrir aujourd’hui l’histoire et le parcours de cette famille originale et créative à travers des photographies, des documents originaux et des représentations des œuvres de Ludovic, le peintre, et d’Auguste, le maître-verrier. Le Centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine de Sainte-Suzanne vous plongera quant à lui, à compter du 28 juin, dans l’univers professionnel d’Auguste : l’atelier du maître-verrier. Enfin, le musée du Vieux-Château de Laval réalisera en fin d’année une rétrospective de l’œuvre de Ludovic.

Sources : Archives départementales de la Mayenne

 

La fête du Thévalles a lieu au Bois-Gamats, le samedi après-midi 17 mai, à partir de 14 h.

L’association du quartier de Thévalles propose une exposition commentée sur l’occupation de l’aérodrome, des fermes aux alentours et la vie quotidienne des Français et plus particulièrement des Mayennais, des Lavallois pendant l’occupation. L’association WW2 sera présente avec un camp américain.

Des jeux sont aussi proposés aux adultes et aux enfants. En soirée, un repas et une bal comme au temps de la libération.

Photo : Pleurdeau (Bois-Gamats 1944)

 

A voir : le nouveau site du service patrimoine des Pays de la Loire 

Pour la première fois, le Conseil Régional des Pays de la Loire met à disposition du grand public ses données du patrimoine sur un site dédié. D’ores-et-déjà, ce site comprend plus de 6000 notices descriptives. Il sera enrichi en permanence de nouvelles notices, de diaporamas, de vidéos, de vues à 360°, et d’une rubrique spécifique dédiée à l’abbaye de Fontevraud.

Enfin, il permet aux ligériens de contribuer à l’inventaire en signalant des édifices, des sites, des pratiques… Une étude a été réalisée en 2011 par le service du patrimoine du Conseil régional des Pays de la Loire.

La SAHM y a contribué pour les décors peints qui ont été repérés lors des inventaires des chapelles. Vous pouvez lire cet intéressant document intitulé « Diagnostic des peintures murales en Pays de la Loire ».

 

Du côté des Expositions, des Musées…
La ville de Laval propose

Renseignements :

Office de Tourisme du Pays de Laval 02.43.49.46.46

Service Patrimoine – Ville de Laval 02.43.59.04.45

Centenaire de la Première Guerre Mondiale : des visites thématiques

« D’un hôpital à l’autre » Dimanche 11 mai à 15h30, RDV portail ancien hospice Saint-Louis, rue de Nantes – Visite gratuite

De l’hospice Saint-Louis qui accueille les premiers blessés venus du front dès 1914 au lycée Ambroise Paré, dont les salles de classe sont transformées en espace de soins, revivez le quotidien des hommes et des femmes dévouées au bien des malheureux…

« Morts pour la France » Dimanche 1er juin à 15h30, RDV portail cimetière Vaufleury, route de Paris – Visite gratuite

Dès le début de la guerre, le cimetière de Vaufleury accueille les corps de soldats décédés au front dont la dépouille a été réclamée par la famille. La loi de 1915 instaurant la création des carrés militaires vient parachever cet effort d’entretien du souvenir des morts à la guerre, incluant dans un seul et même hommage les morts au front et ceux décédés de leurs blessures dans les hôpitaux…

 

Des animations en partenariat pour découvrir le Patrimoine sous toutes ses facettes

Images d’histoire, histoires d’images

Utilisée dans les manuels scolaires dès la fin du 19ème siècle, l’image d’Histoire contribue à développer chez l’écolier la connaissance des événements fondateurs de la nation française. Néanmoins, elle favorise en même temps dans la mémoire collective le développement de clichés en décalage avec la réalité. Retour sur ce passé pas si lointain où les cours d’Histoire étaient animés de figures de héros légendaires.

Musée vivant de l’école publique, impasse Haute-Chiffolière, du 10 février 2014 au 21 août 2015, Tarif : 1 euro

L’œuvre de Fra Angelico, de Florence à Laval

Au cœur de la cathédrale de la Trinité, la commission diocésaine d’Art Sacré et Radio Fidélité Mayenne s’associent pour faire profiter les Lavallois des reproductions des œuvres d’un maître florentin du Quattrocento, Fra Angelico. D’une extrême sensibilité et d’une grande finesse, ces peintures nous offrent, par delà les siècles, une vision religieuse et artistique de la Renaissance.

Exposition temporaire « Fra Angelico, de Florence à Laval », cathédrale de la Trinité, place Hardy de Lévaré, du mardi 15 au lundi 28 avril – Entrée libre  

 

Le CIAP de Sainte-Suzanne

Pour en savoir plus : http://www.chateaudesaintesuzanne.fr

 

Musique au château : « L’ensemble Médiana » : Dimanche 4 mai à 16h, Grande salle du CIAP, Entrée libre

Cet ensemble de grande qualité est composé de trois musiciens (violoncelle, alto et violon) qui joueront en duo ou en trio des oeuvres de Mozart, Schubert, Haendel, Borodine… Concert organisé par l’Association Musiques pour Tous.

Conférence-spectacle : « Aliénor exagère ! » : Vendredi 30 mai à 20h30, Grande salle du CIAP, Tarif : 6 €, 4,5 €, 2 €

Le château programme régulièrement des conférences consacrées au patrimoine, à la recherche archéologique, à l’environnement. Dans le cadre de cette soirée, nous allons parler d’Histoire et plus particulièrement d’un personnage illustre : Aliénor d’Aquitaine. Pour ce faire, nous avons fait appel au groupe Anamorphose qui vient directement de Bordeaux pour nous présenter une conférence drôle et décalée sur la « véritable » histoire d’Aliénor. Trois éminents spécialistes sont réunis autour d’une table pour percer les mystères qui entourent sa vie, ou s’y perdre… De démonstrations farfelues en extrapolations fumeuses, ils argumentent et tentent d’imposer leur vision à l’assemblée. Mais le ton monte, les esprits s’échauffent et la conférence se transforme en un véritable combat de coqs.  

 

Le château de Mayenne

Pour en savoir plus :http://www.museeduchateaudemayenne.fr 

 

La nuit des musées : Samedi 17 mai – 19h-1h – gratuit : L’étonnante collection de la famille Debleu

À l’occasion de la nuit des musées, TMScène investit le château et propose une visite étonnante. Une occasion de découvrir autrement nos collections et de participer à une rencontre unique et insolite ! Le célèbre Guy Debleu a hérité d’une très belle collection d’objets rares liés à l’histoire locale.

Découvrez ce patrimoine et immortalisez le lien affectif qui vous unira à votre ville. Grâce à la «starisation historique», sortez de l’anonymat ! Faites-vous une place dans l’Histoire ! Une création pour le musée du château de Mayenne par la compagnie TMScène

Sortie archéologique : Dimanche 25 – 14 h/17 h – 5Euros/3Euros

Les Juhel, derniers seigneurs de Mayenne – RDV à 14h au château, puis visite de l’abbaye de Fontaine-Daniel

Au 13e siècle, Juhel III de Mayenne renforça son pouvoir lors des luttes entre le roi Philipe Auguste et les Plantagenets mais sa mort, en 1220, marqua l’extinction de la lignée des seigneurs de Mayenne.

Cette visite vous en apprendra plus sur la famille des Juhel de Mayenne, mais aussi sur les modifications de l’architecture du château au 13e siècle. Elle se poursuivra à l’abbaye de Fontaine-Daniel qui fut, entre autres, la nécropole des Juhel et qui sera exceptionnellement ouverte aux publics.

Avec Erwan Madigand, titulaire d’une maîtrise sur l’abbaye cistercienne de Boquen (22) et Séverine Blain, guide au Musée du château de Mayenne.

Exposition temporaire du 30 mai au 21 septembre :

« Instants Japonais »

En l’honneur des 50 ans du club de Judo, le musée vous invite à découvrir le Japon, au travers de l’exposition « Instants Japonais ». Pourquoi « instants » ? Car c’est plus qu’une simple exposition, c’est tout un univers que nous avons recréé afin de vous plonger dans le monde fascinant du pays du soleil levant et ainsi amener un peu de sa culture et de sa poésie au château…

Au programme, une exposition des photos de l’artiste Mike Chenut pour s’émerveiller, un jardin zen d’inspiration japonaise pour se relaxer, un coin lecture pour découvrir, de nombreuses visites et animations pour apprendre et beaucoup d’autres surprises !

 

Le musée de Jublains

Pour en savoir plus : http://www.museedejublains.fr/

Exposition « sur les rails de l’histoire »

Tout le monde a pris connaissance de la mise en service, en 2017, d’une nouvelle Ligne à Grande Vitesse entre Rennes et Le Mans. Les travaux liés à sa construction, menée par Eiffage Rail Express, occupent déjà notre espace quotidien et impressionnent par leur envergure titanesque. Les premiers présents sur cet immense chantier ont été les archéologues, qui, depuis 2009, ont patiemment étudié les traces du passé disséminées sur les 214 km du tracé. Cette exposition fait le bilan de ces fouilles hors normes et de leurs principales découvertes.

A Jublains, des objets originaux sont présentés pour la première fois au public, ainsi que des maquettes et des dessins, de manière à mettre en valeur l’archéologie de la LGV en Sarthe et en Mayenne.

 

Samedi 17 mai : NUIT DES MUSÉES 19h – 23h, entrée gratuite pour tous.

Cette année, le musée passe la nuit sur un nuage… Inspirée du temps qui change, du ciel bleu et des nuages, la soirée décline spectacles et atelier de danse, jeux et petites gourmandises, pour tous les âges et toutes les envies. Le chorégraphe Yvann Alexandre investit la forteresse avec un spectacle mêlant professionnels et amateurs, réunissant 35 danseurs ! A découvrir toute la soirée, la cour intérieure du musée transformée en vitrine du temps qui passe, dans une évocation de fouille au clair de lune. En compagnie d’un guide, la forteresse se prête à une promenade toute en frissons à la lueur des lanternes.

Programme de la soirée :

En continu de 19h à 23h : A la manière de Magritte-Atelier enfants

En continu de 19h à 23h : Dégustation de barbe à papa

En continu de 19h à 23h : Nuage

En continu de 19h à 21h : La fabrique des nuages (environ 15 mn)-Atelier enfants

19h15 – 19h45 : Entrez dans la danse… Forteresses (enfants et adultes)

20h15 – 21h : Forteresses + Cloud à la lumière du crépuscule

21h – 22h : visite nocturne de la forteresse à la lanterne

22h15 – 23h : Forteresses + Cloud au clair de lune

Les commentaires sont clos.