Février

Actualités : ça se passe en Mayenne ou ailleurs

Rubrique proposée par Stéphane Hiland et complétée par Bertrand Béranger

 

 
Le fonds photographique Jules Maignan : invitation à la découverte du parcours d’un « poilu » mayennais de 14-18.

En cette année de célébration du centenaire du début de la Première Guerre Mondiale, des archives inédites surgissent des greniers, extraites des vieilles malles familiales où elles reposaient depuis longtemps dans l’anonymat. L’appel aux particuliers, relayé sur le plan national, pour rendre public ces documents appartenant à l’Histoire permet de retrouver des témoignages parfois poignants d’émotion.

C’est le cas notamment d’un fonds photographiques de 182 clichés pris sur le vif à partir de 1915 par le soldat mayennais Jules Maignan. Ce dernier, né à Sainte-Gemmes-le-Robert le 22 mai 1887, avait déjà effectué son service militaire au régiment de chasseurs à cheval stationné à Châteaudun lorsqu’il est rappelé sous les drapeaux en tant que réserviste le 25 novembre 1914. Incorporé dans les effectifs du 124e RI, il devient caporal au début de l’année 1915, alors qu’il est encore à Laval, avant d’être envoyé au front le 29 avril.

Versé au 130e RI de Mayenne à l’automne suivant, le soldat Maignan, devenu sergent, se retrouve pris sous un bombardement nourri aux alentours de Suippes (Marne) les 11, 12 et 13 février 1916. Malgré le danger, il remplit avec abnégation ses missions d’agent de liaison, ce qui lui vaut d’être cité à l’ordre de la 15e brigade le 14 mars. Verdun aura cependant raison de sa carrière militaire. Blessé par éclats d’obus le 7 juillet 1916, il termine la guerre à l’atelier de rééducation professionnelle improvisé dans les locaux du Grand Palais à Paris.

Le dimanche 9 février 2014 à 15 h, à l’occasion d’un après-midi consacré aux Lavallois dans la Grande Guerre qui se dérouleraà la salle polyvalente de Laval, une partie de ce fonds photographique d’une qualité remarquable sera pour la première fois présentée au public.

Stéphane Hiland

Photo : Soldats du 130e R.I. dans une tranchée près de Suippes en février 1916 (Fonds Jules Maignan)

André Bourdais, président de l’association « Histoire et mémoire » de Meslay et son canton a le plaisir de vous inviter à la 4 ème Assemblée générale de l’association qui aura lieu le lundi 10 février à 20 h 30 salle socio culturelle de Meslay.

Intervention de Alain Guéguen, membre de la SAHM, sur les mottes castrales dans le canton de Meslay-du-Maine.

On nous signale : Archives de la Sarthe, changement d’horaires :

Les archives de la Sarthe seront désormais ouvertes:

– du Lundi au Jeudi de 13h à 17h30,

– le vendredi de 8h30 à 17h30,

– le 1er samedi du mois (hors vacances scolaires) de 8h30 à 13h.

 

Un site à découvrir : Corobiana, un village gaulois reconstitué en Charente

Au cœur de la Charente (16), venez découvrir le village gaulois de la troupe de reconstitution historique « Les Gaulois d’Esse ». Longez les fortifications de l’oppidum avant d’entrer dans le village et plongez-vous l’espace de votre visite au Ier siècle avant JC. La maison du potier, la maison du chef, l’atelier du forgeron, la remise, le grenier et bien d’autres bâtisses sont à découvrir…

 

Du côté des Musées
Le CIAP de Sainte-Suzanne

Pour en savoir plus : http://www.chateaudesaintesuzanne.fr

Histoire de la forêt du Bas-Maine au Moyen Âge : Le dimanche 2 février à 15h, Entrée libre

Ancien professeur à l’université Rennes 2, Daniel Pichot s’intéresse tout particulièrement à la vie économique et sociale du Moyen Âge. Au cours de cette période, la forêt est le théâtre de tensions entre les défrichements qui accompagnent l’essor économique des 12e et 13e siècles et les premières réglementations de protection. Bien documentée, l’histoire des forêts en Mayenne illustrent quelques unes des ces nombreuses réflexions.

Le musée est désormais sur Facebook ! Invitez vos amis ! facebook/château de Sainte-Suzanne

Le château de Mayenne

Pour en savoir plus :http://www.museeduchateaudemayenne.fr 

Déjeuner médiéval : Mardi 11 février – 12h15 – 10€/8€

Du mobilier religieux au musée : Christian Davy a découvert dans l’église de Thorigné en Charnie, un encensoir du 15e siècle. Ce déjeuner sera ainsi l’occasion de connaître les circonstances de sa mise au jour mais aussi l’histoire du coffret aux saintes huiles et de la croix gothique actuellement exposés au musée.

Le musée de Jublains

Pour en savoir plus : http://www.museedejublains.fr/

Réouverture du musée et nouvel accueil

Après quatre mois de travaux, le musée ouvre l’année 2014 avec un accueil tout neuf, dont les teintes rappellent le bronze et le bois. Une boutique lumineuse et conviviale occupe le centre de l’espace, un vestiaire a été créé, la salle de projection est refaite… Avec cet espace, le musée, créé il y a 19 ans, concrétise la première étape de sa rénovation.

Jusqu’à fin avril, ouvert tous les jours sauf le mercredi, de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30.

Gratuit le 1er dimanche du mois.  

Le musée est désormais sur Facebook ! Invitez vos amis! Facebook/musée archéologique de Jublains

 

Les commentaires sont clos.