Avril

Ça c’est passé en Avril 2010

Rubrique proposée par Stéphane Hiland

Logis-Tour de latrine et chapelle vues depuis le Nord-Est
Bâtiment porche-façade sud

Le château de Chellé inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques

Niché au pied de la butte du Montaigu, le pittoresque hameau de Chellé est un endroit à découvrir à l’occasion d’une promenade dominicale. Les ruines imposantes de l’ancien château médiéval confèrent par ailleurs au site un caractère romantique indéniable. Pour autant, le monument en lui-même présente un réel intérêt historique, ce qu’ont reconnu les services de l’Etat en lui accordant, le 29 janvier dernier, l’inscription sur la liste supplémentaire des Monuments Historiques.

Pour mémoire, rappelons que s’il est fait mention dans les sources écrites d’un certain Guillaume de Chelé dès le 13éme siècle, le château actuel ne constitue, quant à lui, qu’un édifice à rattacher aux derniers temps de l’époque gothique. L’existence de fenêtres à meneaux sur la façade du logis principal ainsi que d’une tourelle d’escalier permet d’attribuer ses travaux à Marguerite de la Macheferrière, épouse de Jean de Landivy et héritière de la famille de Couesmes qui succède aux Chellé à partir de 1392.

Néanmoins si ce logis n’est pas dénué d’intérêt, c’est surtout la chapelle castrale qui requiert essentiellement l’attention des spécialistes. Dédiée à Saint-Marc, elle ne subsiste plus que sous la forme d’un bâtiment carré identifié comme le chœur de l’édifice primitif. La datation de ce dernier est facilitée par la présence d’ouvertures cintrées, de type roman, qui pose clairement l’hypothèse d’une construction dans le courant du 12ème siècle. Ce joyau d’architecture est d’ailleurs recensé, au côté d’autres trésors du patrimoine de notre département, dans notre prochaine publication que nous ne manquerons pas de vous présenter dans les semaines à venir.

Un Cuilléen célèbre au musée du Louvre

L’un de nos adhérents, M. Gérard Bamet, par ailleurs auteur d’un ouvrage sur l’histoire du village de Cuillé, nous fait part aimablement de l’une de ses découvertes. Ses recherches l’ont en effet conduit à retrouver les traces d’un certain René Charpentier né à Cuillé vers 1680 et dont le destin allait s’avérer exceptionnel. Elève de François Girardon, il devient à son tour sculpteur de renom et travaille à partir de 1708 sur le prestigieux chantier de la chapelle du château de Versailles. On le voit par la suite participer à d’autres importants travaux à Notre-Dame de Paris ainsi qu’aux Tuileries et au palais du Luxembourg. Sculpteur préféré de l’architecte Robert de Cotte, il meurt néanmoins prématurément à Paris le 11 mai 1723. Aujourd’hui, peu de Mayennais connaissent l’existence de cet artiste dont on peut retrouver le Méléagre (notre photo) dans l’aile Richelieu (entresol – section 20) du musée du Louvre. Gageons que, lors de vos prochaines sorties parisiennes, vous ne manquerez pas d’aller rendre hommage à l’œuvre de l’un des enfants du pays.

Méléagre Louvre

Sur votre agenda : vos rendez-vous en Mayenne au mois de mai

– Laval, Ville d’Art et d’Histoire, vous invite à participer à ses visites dominicales dans le cadre d’une thématique intitulée « Nos quartiers de printemps » :

Dimanche 9 mai : A l’ombre de sa basilique, le quartier d’Avesnières

RDV à 15h portail de la basilique d’Avesnières

Dimanche 30 mai : Quand le chemin de fer s’en mêle, le quartier de la gare

RDV à 15h parvis de la gare SNCF

Le musée d’art naïf de Laval vous invite, à l’occasion de la Nuit des Musées, à une soirée festive dans l’esprit du banquet donné par Picasso en 1908 en l’honneur du Douanier Rousseau. De 20 heures à minuit, redécouvrez la collection permanente d’art naïf animée pour l’occasion par des prestations de danse, du chant et des saynètes théâtralisées qui feront revivre l’esprit du Douanier Rousseau.

RDV samedi 15 mai, à partir de 20h, au musée du vieux-château

 

– Le musée du château de Mayenne nous signale :

Samedi 15 mai, à partir de 19h, pour la Nuit des Musées (Spectacle « Les mémoires d’une fée » et Scénographies lumineuses)

Mardi 18 mai, à 12h15, pour un déjeuner médiéval sur la thématique « Les pratiques funéraires au Haut Moyen-âge » avec Rozenn Colleter

Jeudi 27 et dimanche 30 mai, à 15h, pour une visite thématique sur les céramiques du musée

 

– Le Château de Sainte-Suzanne, Centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine nous informe de son programme pour le mois de mai :

Dimanche 9 mai à 15 heures : visite thématique du Centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine : La Mayenne une terre d’industrie ! Loin de l’idée d’un département exclusivement associé à une dimension rurale, la Mayenne a su s’ouvrir dès l’époque moderne aux productions industrielles. Aspects techniques et évocation historique vous permettront de décoder ces vestiges dans le paysage d’aujourd’hui.

Dimanche 30 mai dès 15 heures : les Instantanés du CIAP à 15h, 15h30, 16h, 16h30 et 17h. Présentation synthétique et vivante, les “instantanés” vous offrent un éclairage clair et précis sur les multiples réalités du patrimoine mayennais présenté dans le CIAP. Idées reçues, mise en perspective d’un monument ou d’un thème… La Mayenne n’aura bientôt presque plus de secrets pour vous.

 

A signaler

La création de l’association « Mayenne Paysages Mémoires » qui compte à l’heure actuelle une cinquantaine d’adhérents réunis autour de son président, M. Paul Painchaud. Émanation du comité départemental de la SPPEF (Société pour la protection des paysages et de l’esthétique de la France), cette nouvelle structure a pour but de sensibiliser le public à la richesse de ses patrimoines tout en militant pour la défense de la qualité des paysages mayennais. Contact : Mayenne Paysages Mémoires, BP 70222, 53002 Laval cedex.

 

Soulignons par ailleurs que la Société d’Archéologie et d’Histoire de la Mayenne est également présente sur le réseau social Facebook. N’hésitez pas à nous y rejoindre !

 

La mise en ligne sur Internet de la thèse soutenue à Angers en octobre 2009 par Isabelle Mathieu sur « Les justices seigneuriales en Anjou et dans le Maine à la fin du Moyen âge : institutions, acteurs et pratiques ».

 

Modification des horaires de la SAHM
A partir du 1er mai, le local de la SAHM sera ouvert le matin de 9h à 12h30, du lundi au vendredi. Merci de bien vouloir en prendre note.

Les commentaires sont clos.