Novembre

Actualités : ça se passe en Mayenne ou ailleurs

Rubrique proposée par Stéphane Hiland et complétée par Bertrand Béranger

 

On nous signale :

A voir le site consacré au Centenaire 14-18 : les archives départementales de la Mayenne dans la rubrique « Trésors d’archives »

En souscription jusqu’au 20 novembre : Aristocratie et mécénat en Bretagne au XV è siècle : Jean de Derval, seigneur de Châteaugiron, bâtisseur et bibliophile par Michel Mauger

Michel Mauger a publié plusieurs ouvrages et de nombreux articles tant en Bretagne qu’en Ardèche, avec un goût prononcé pour l’histoire et l’analyse de l’image, en particulier sur l’enluminure bretonne dont il est devenu un spécialiste reconnu.

Le livre met en lumière Jean de Derval, grand seigneur breton, héritier de deux grandes familles et allié aux Laval par son épouse. Suivant nombre de ses pairs, il pratique un mécénat artistique à la fois par goût mais aussi par souci d’affirmer son prestige. Il subsiste de son action une « librairie », bien incomplète mais dont les magnifiques restes manifestent incontestablement l’engagement du maître.

Avec plus de vingt manuscrits souvent splendidement décorés que l’on peut lui attribuer, il prend place parmi les plus grands bibliophiles bretons.

En savoir plus

 
 
Le règne de l’empereur Probus (276-282 ap. JC) – Histoire et Numismatique

Stéphane Hiland, notre vice-président, vient de publier aux éditions Monetae III, la synthèse d’une recherche consacrée à l’empereur romain Probus (276-282 ap. JC). Successeur d’Aurélien, celui-ci poursuit l’action de sécurisation des frontières et contribue à la sauvegarde d’un empire mis à mal par les premiers grands assauts barbares. Dans une période marquée par les troubles politiques, durant laquelle les légions romaines font et défont les empereurs, Probus appuie sa légitimité sur le monnayage alors utilisé comme outil de propagande. La richesse iconographique développée sur les monnaies frappées durant son règne en fait un sujet d’étude qui contribue par ailleurs, en parallèle des données archéologiques et épigraphiques, à mieux cerner l’histoire de la seconde moitié du 3ème siècle, époque trop souvent décriée… Articulé en 3 parties offrant des entrées historiques pour le grand public et numismatiques pour le chercheur ou le collectionneur, l’ouvrage illustré par près de 800 monnaies provenant de grandes collections privées, permet de faire le point des connaissances actuelles et de renouveler le discours établi par l’étude de Karl Pink, datée de 1949…

En vente au prix de 37 euros sur Internet sur le site lulu.com

La naissance d’une nouvelle revue : Sciences etc…

Le Musée des Sciences possède de très importantes collections scientifiques d’intérêt local, national et même international. Afin de mieux les faire connaître auprès du grand public, mais aussi de la communauté scientifique et enseignante, le Musée des Sciences publie, à partir de septembre 2013, ses annales, appelées « Sciences etc ». Cette revue a vocation à populariser les collections au moyen d’articles et d’éclairages sur les objets de sciences naturelles et techniques présents dans ses réserves. « Sciences etc » porte une double ambition scientifique et pédagogique : constituer une ressource en articles de fond sur les collections du musée ainsi qu’un outil à destination des enseignants et animateurs du domaine scientifique. Cette revue d’une centaine de pages est élaborée par le Service des musées de Laval et est en vente au prix de 8 euros.

« Présence du Haut-Anjou » est heureuse de vous présenter le nouveau volume de Graines d’Histoire en Haut-Anjou – édition 2013.

Pierrette Boiteau revient sur la Libération de Segré.

Michèle Cognard retrace l’histoire du château de la Haute-Roche.

Raymond Delavigne revient sur l’histoire du pain en Haut-Anjou grâce au témoignage d’un ouvrier meunier.

Evelyne Ernoul relate l’émouvant parcours d’un « paysan artilleur » de Laigné à travers la Seconde Guerre Mondiale. Ensuite, elle étudie l’histoire de l’assèchement des étangs du Haut-Anjou initié lors de la Révolution. Enfin, elle décrit la curieuse « vente des morts » à Nyoiseau.

Georges Fouassier grâce à des documents inédits dresse plusieurs biographies : celles du général Lemonnier et du chanteur lyrique Rousseau-Lagrave. Il revient ensuite sur le bombardement de l’église Saint-Jean de Château-Gontier. Enfin, il nous dévoile une affaire de mœurs à Ménil au 18ème siècle.

Christian Galvez présente le combat de Chasnay (1832) à travers un livre du chanoine Raimond.

Pierre Joufflineau propose de mieux connaître son club de football : le FC La Selle-Craonnaise.

Jean-Pierre Legourgeois présente des « Chroniques segréennes » des années 1903-1906 dans sa commune, en pleine période de séparation des Eglises et de l’Etat.

Christian Léridon évoque la vie et la carrière politique du député et maire d’Angers M. d’Houlières.

Agnès Morenne a choisi de partir à la rencontre de deux Mayennais maires de la ville de Lorient : Louis Nail, originaire de Château-Gontier, et Norbert Métairie.

Bruno Poirier présente deux personnages (l’abbé Bouttier, curé de Méral, et Mme de la Charie, maire de Châtelain). Ensuite, il vous plonge dans la paroisse Saint-Rémi de Château-Gontier aux 17ème et 18ème siècle. Enfin, il relève les faits marquants de l’année 1963 dans le canton du Lion-d’Angers.

Marcel Samson retrace les fonctions successives des Promenades de la ville de Château-Gontier au cours des siècles.

Entendu sur Radio Fidélité Mayenne. Celle-ci a donné la parole à Mr Yves Floch, membre de la SAHM et fondateur des Éditions Régionales de l’Ouest à Mayenne qui imprime et commercialise depuis plus de 50 ans le dictionnaire de l’Abbé Angot. Son entrepôt a été ravagé par le feu le 14 février dernier et les 500 derniers exemplaires du dictionnaire de l’Abbé Angot ont été détruits. L’émission

 

Exposition « Place des Archives »

Exposition présentée aux Archives départementales du 15 septembre 2013 au 28 février 2014 – Entrée libre.

A l’occasion des 20 ans du bâtiment des Archives et de sa labellisation comme monument emblématique du patrimoine du XXe siècle, « Place des Archives » vous invite à porter un autre regard sur le « serre-papiers » départemental et sur le travail qui s’y réalise chaque jour pour protéger et faire connaître ses incroyables richesses.

À l’extérieur, sur les grilles d’enceinte, 35 photographies se proposent de dépasser les clichés habituellement associés aux vieux papiers, aux endroits qui les abritent et à ceux qui en ont la garde.

La découverte se poursuit à l’intérieur avec une évocation de l’histoire du bâtiment, du premier « palais » à l’édifice actuel : peintures, photographies, plans et maquette retracent les évolutions architecturales de cette grande maison.

L’occasion, peut-être, de voir les Archives comme vous ne les avez jamais vues… Dehors, dedans, sur place et… sur la Place des Archives !  

En savoir plus 

 

Quand le retour du bateau-lavoir Saint-Julien réveille les souvenirs

Le 17 octobre dernier, devant une foule nombreuse, le Saint-Julien a été remis à l’eau, rappelant à Robert et Yolande Blin leur enfance particulière au bord de l’eau… A voir la page spéciale dans la même rubrique.

 

A Sainte-Suzanne, le Grand Moulin retrouve sa roue

Le Grand Moulin de Sainte-Suzanne, dont l’existence est attestée dès le 11ème siècle, fait l’objet d’une campagne de restauration d’envergure depuis le printemps dernier. Une nouvelle roue de 5,52 mètres de diamètre et de 1,54 mètres de large a été installée le mardi 22 octobre. Elle a été fabriquée par une équipe de charpentiers-amoulageurs du Maine-et-Loire. Elle permettra la remise en action des meules qui serviront à moudre le grain à l’ancienne. La communauté de communes, propriétaire de ce moulin banal où l’on produisait autrefois de la farine, a engagé ces travaux avec des financements des Fonds européens de développement régional (FEDER), de l’État, de la Région et du Conseil Général pour la somme de 885.000 euros.

Source : Ouest-France, édition du 25 octobre 2013

Du côté des Musées

 

« Promenons-nous dans les bois » » Jusqu’au 31 mars 2014 / Entrée du CIAP

Bois et forêts font partie des richesses naturelles du Pays d’art et d’histoire Coëvrons-Mayenne mais restent cependant assez méconnus du public. L’utilisation de leurs ressources a pourtant façonné de façon originale et remarquable le paysage de ce territoire. Cette nouvelle exposition temporaire s’attache à présenter et à expliquer ces milieux par le biais de différentes approches (historique, naturaliste, économique), de sources variées et renouvelées, qui permettront aux visiteurs de poser un regard neuf sur les forêts du Pays d’art et d’histoire.

 

Rencontre : Présentation d’ouvrage : Sainte-Suzanne au XXe siècle (tome II) : Le samedi 9 novembre à 15h / Tarif : Entrée libreDéjà auteurs de du livre « Sainte-Suzanne au XXe siècle, Tome I » qui s’arrêtait au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Gérard et Jean-Pierre Morteveille poursuivirent leur travaux sur l’histoire et la vie quotidienne du village jusqu’à nos jours.

Documentation détaillée et riche iconographie permettent de faire revivre une époque pas si éloignée…

Pour en savoir plus : http://www.chateaudesaintesuzanne.fr

 

 

Du 15 juin au 11 novembre : Exposition temporaire : Histoires de bulles. Le Moyen Age et la bande dessinée

A travers des illustrations originales et inédites, l’exposition s’intéresse à l’inspiration que suscite le Moyen Age dans le 9 ème art. Des oeuvres d’auteurs majeurs tels François Bourgeon ou François Dermaut sont exceptionnellement exposées, permettant de poser un regard nouveau sur des oeuvres phares de la bande dessinée !

Visite particulière : L’habit ne fait pas le moine … mais la BD si! : Dimanche 3 novembre – 15h30 – Gratuit

Le costume en dit long…Illustration de modes, de statuts sociaux et des mentalités, il se révèle le reflet d’une époque. C’est en particulier vérifié au regard de la société médiévale où chacun occupe une place bien précise. Comment reconnaît-on une personne puissante ? Quelle était la mode vestimentaire au Moyen Âge ? Quels sont les codes imposés ? Cette visite sera l’occasion de se pencher sur les planches des auteurs et de découvrir que le costume permet une identification aisée des personnages.

Déjeuner médiéval : Mardi 5 novembre – 12h15 – 10€/8€

Rencontre autour de l’exposition : Philippe Luguy est l’auteur de Percevan dont le quinzième tome Le Huitième royaume, vient de paraître et dont plusieurs de ses planches sont présentées dans l’exposition temporaire. Venez découvrir les sources d’inspiration de l’auteur et ses processus de création au cours de ce déjeuner.

De 17h à 19h, dédicace à la médiathèque Jean-Loup Trassard.  

Pour en savoir plus : http://www.museeduchateaudemayenne.fr 

 

 

TRAVAUX DE L’ACCUEIL DU MUSÉE

16 septembre 2013 – 1er février 2014 / Entrée gratuite pour tous

Durant tout l’automne, l’accueil du musée sera en travaux. Une nouvelle boutique, une salle audiovisuelle plus confortable, un accueil plus convivial… Les visiteurs découvriront, en février 2014, un musée plus accueillant et un espace boutique mieux défini. D’ici là, l’entrée du musée se fera du côté de la forteresse. L’accès au monument et au musée sera gratuit pendant toute la période des travaux. Profitez-en pour venir découvrir ou redécouvrir ce site exceptionnel !

Marché au musée : Dimanche 3 novembre : Tous publics / 9h30-17h30

En partenariat avec le Forum Métiers d’Art de Jublains, le musée organise un marché pour découvrir et acquérir des objets réalisés par des professionnels métiers d’art, mais aussi des reproductions d’objets antiques ou des objets inspirés de modèles antiques, fabriqués par des archéologues-reconstituteurs.

Une occasion de se faire plaisir quelques semaines avant noël !

Découverte des jeux antiques : samedi 16 et dimanche 17 novembre / Tous publics / de 14h à 17h / Entrée et animations gratuites pour tous

Si vous êtes amateurs de jeux, le musée vous propose de découvrir les jeux pratiqués dans l’Antiquité par les Romains mais aussi par les Égyptiens. Jeux d’adresse, jeux de plateau, jeux de stratégie pour jouer à deux ou en famille…Il y en a pour tous les goûts !

Pour en savoir plus : http://www.museedejublains.fr/

 

Les commentaires sont clos.