Montsûrs mars 07

photo archive SAHM

Mr Ravé maire de Montsûrs photo archive SAHM

Réunion du 30 mars 2007 à Montsûrs
La séance est ouverte par Jean-Pierre Griveau en présence de M. Ravé, Maire de Monsûrs, qui souhaite la bienvenue à l’assistance et affirme son soucis de maintenir en état le patrimoine communal. Cette action sera mesurée après la réunion au cours de la visite de la chapelle St Martin.

Joël Poujade fait ensuite le point sur les sujets suivants :

Refonte de la base de données : le programme a été livré par les étudiants de la Junior entreprise « Défi » chargés de la réaliser. Le produit est en cours de test avant reprise des saisies courant avril.

photo archive SAHM
Circulation de l’exposition : celle-ci est réservée sans interruption jusqu’en début décembre et des options ont été prises en 2008.

Point de situation des recensements entre le 28 décembre 2006 et le 30 mars 2007:

Edifices « théoriques » : 751 – 760

Fiches faites : 175 – 197

Fiches simplifiées : 97 – 96

Fiches à compléter : 24 – 16

Fiches « pour mémoire » : 35 – 36

Total réalisé : 331 – 345

Rappel sur la définition des fiches simplifées et « pour mémoire » :

Les fiches simplifiées sont réservées aux bâtiments interdits d’accès pour raison de sécurité ou dont le propriétaire ne souhaite pas qu’ils figurent dans le recensement. Cela n’empêche pas de mentionner le maximum de renseignements appartenant au domaine public : historique, photo de l’extérieur, etc.

Les fiches « pour mémoire » concernent des édifices disparus ou subsistant à l’état de vestiges : elles permettent de conserver un maximum de renseignements sur le bâtiment et les déplacements de mobilier.

Il serait souhaitable que les anciennnes fiches simplifiées et les fiches « à compléter » soient rapidement finalisées.

Jean-Pierre Griveau reprend la parole pour nous parler du réseau des correspondants : après des débuts prometteurs nous venons de vivre une période de ralentissement due à l’abandon pour raisons de santé, à la perte d’intérêt et aux changements d’activités.

Il reste un noyau « dur » qui continue de fournir un travail régulier et de qualité. Heureusement, de nouveaux membres nous ont rejoints et se distinguent déjà par la rigueur de leurs recherches.

Il n’en demeure pas moins que certains cantons n’ont pas de correspondants : Laval, Ambrières-les-Vallées, Landivy (sauf communes de Fougerolles, Pontmain et St Mars).

Les commentaires sont clos.