– Conférence le samedi 7 mars, 14h30 –

Chartrier du château de Fresnay ;  à la découverte d’une famille à Saint-Domingue au XVIIIe siècle

par Laurine Quetin, professeur des universités

Archives départementales, amphithéâtre Angot, 6 Place des Archives, 53000 Laval.

AD53_EXTR_508J_123_0004-V2

 Les archives de la Mayenne possèdent « un petit fonds Saint-Domingue » constitué de neuf cartons à l’intérieur du chartrier du château de Fresnay. Il est dédié à la vie de Pierre comte de Pardaillan (1734-1815) ainsi qu’aux affaires de la famille de sa femme, Madeleine de Vezien (1754-1830) née à Saint-Domingue. La généalogie explique bien la présence de ce fonds en Mayenne. Tous les documents témoignent de la vie de trois familles (Chabanon, de Vezien et de Pardaillan) avant et pendant la révolution française entre l’île de Saint-Domingue et la France mais aussi de l’excellente santé de « la perle des Antilles » avant son effondrement. L’exploitation de plantations (canne à sucre) fut une source de richesse pour ces familles mais les rendit très vulnérables dans le contexte de la Révolution. Ce fonds en apporte de nombreuses preuves.

Bookmarquez le permalien.

Les commentaires sont clos.