Visite-conférence : L’oppidum gaulois de Moulay

– Visite-conférence, samedi 29 avril 2017 à 14h30 –

1d5f62iyL’oppidum gaulois de Moulay

par Elven Le Goff, archéologue Inrap *.

Salle polyvalente, rue de la Métairie, 53100, Moulay.

A l’issue de la conférence, une déambulation aura lieu sur le site.

 

Participation : 5€ pour les non-adhérents

Le site de Moulay a défrayé la chronique par l’importance des fouilles archéologiques qui s’y sont déroulées. Leur intérêt dépasse largement le cadre de notre département. Pour la première fois, en effet, on a démontré que le phénomène des oppidums, c’est-à-dire des villes fortifiées nées dans le monde celtique à la fin de l’âge du Fer, connu surtout dans le centre de l’Europe (Allemagne, Tchéquie, Autriche), s’est étendu jusque dans l’ouest de la France.

Jusqu’à présent, on ne connaissait dans l’Ouest que des petites enceintes gauloises d’une dizaine d’hectares, très différentes des véritables oppidums au moins dix fois plus grands. C’était le cas à Moulay où l’on a fouillé, dans les années 1970, une enceinte de 12 ha fermée par un rempart en terre bien conservé, au confluent de la Mayenne et de l’Aron. Or, les recherches récentes, en révélant l’existence d’un second rempart, ont montré que l’ensemble du site couvre 130 ha. Cela fait de l’oppidum de Moulay l’un des plus vastes en France. Il s’agit à l’évidence de la capitale des Diablintes avant la conquête romaine.

Elven Le Goff, qui a dirigé les fouilles, mettra le site en perspective avec les autres villes de l’âge du Fer, détaillera ce que l’on peut dire de son organisation et de son habitat et commentera ses relations avec l’enceinte réduite qui en constitue une sorte d’acropole.

 

*  Inrap : Institut national de recherches archéologiques préventives.

Bookmarquez le permalien.

Les commentaires sont clos.